création

Laurence Saugé / Boutures d’objets

Bonjour,

Je suis ravie de reprendre la plume, cela fait un bon moment que je n’avais pas posté d’article… Alors en plus, pour ouvrir ma nouvelle rubrique « interviews», je ne peux que me réjouir !

Donc oui, j’ai fait une rencontre, une jeune femme qui vient de créer son entreprise : une belle histoire à propos de beaux objets… Je vous laisse lire la suite pour en savoir plus !

Et surtout, merci Laurence Saugé d’avoir pu donner de ton temps pour cet article.

portrait L.SAUGE réduit

Laurence Saugé

Bonjour Laurence, tu viens de créer Boutures d’objets, une maison d’édition d’objets. Est-ce que tu pourrais nous expliquer déjà qu’est-ce qu’une maison d’édition d’objets et quelle est la spécificité de la tienne?

J’aime bien repartir de la définition de l’édition, qui est la reproduction et la diffusion donc la commercialisation d’une œuvre.

Une maison d’édition de design, sélectionne des designers et leurs créations en fonction d’une ligne éditoriale qui peut être définie par un produit, un style, un matériau, une région, des valeurs etc…

Le fil conducteur de Boutures d’objets est la mise en valeur de matériaux étonnants conçus à partir de déchets, dans des créations haut de gamme et contemporaines. Boutures d’objets s’inscrit dans des valeurs de « slow design ».

Volubilis-jenna-Kaes-2

exemple de matériau utilisé : PET, issu d’emballages recyclés – lampe Volubilis, design Jenna Kaës

IMG_2941

PET, issu d’emballages recyclés – lampe Astreus, design Marc Juran

Et avant Boutures d’objets, quel était ton parcours? Comment cela t’a aidé? Quel a été l’élément déclencheur pour cette reconversion?

Je suis diplômée de l’ESIEC, école d’ingénieur rémoise spécialisée en packaging, et après une 1ère expérience dans le secteur parapharmaceutique j’ai travaillé 11 ans en développement packaging pour une grande société de parfums et cosmétiques – Shiseido. Ma plus grande expérience a été en tant que chef de projet pour les parfums JP Gaultier. J’ai adoré car c’est une marque très créative qui m’a permis de travailler sur des projets et matériaux très variés. Ensuite j’ai eu l’opportunité d’évoluer vers le management d’équipe et la gestion de projets transverses notamment en innovation et en écoconception.

J’ai beaucoup appris sur des aspects techniques et humains et surtout j’ai acquis grâce à mes managers et collègues la confiance en moi nécessaire pour me lancer. Intégrer des valeurs de développement durable dans mon métier en créant ma structure a toujours été mon objectif, j’ai pris le temps de le réaliser en passant par la case formation création d’entreprise entre 2017 et 2018. Il n’y a pas eu un élément déclencheur mais une multitude de signaux pro, perso et même politiques qui m’ont dit, allez c’est le moment !

Peux-tu nous expliquer comment tu as élaboré tes objets et combien de temps cela t’a pris pour arriver aux produits finis? Quelles difficultés éventuelles as-tu rencontrées?

Avant de rencontrer les designers avec qui j’allais travailler, j’ai fait beaucoup de recherches sur les matières, récupéré des échantillons etc…

En juin 2018 j’ai rencontré la plupart des designers grâce au speed dating designer-éditeur organisé par le VIA. Ensuite les différents projets se sont construits progressivement : soit en partant de projets existants de designers que nous avons adaptés en fonction des matières, soit les designers m’ont proposé des créations en s’inspirant des matières que je leur ai proposées.

Le développement des produits m’a pris entre 6 mois et un an (certains ne sont pas encore tout à fait finis), le temps de trouver des partenaires industriels et gagner leur confiance, de beaucoup réfléchir, lever les problèmes techniques, financiers, lever les doutes…

La difficulté est surtout d’avancer sur le développement des pièces tout en créant l’entreprise, le site internet etc… Il y a beaucoup de paramètres à intégrer, prioriser et éventuellement déléguer.

Heureusement, j’ai eu la chance de rencontrer Valérie Windeck qui est une designer expérimentée – Valérie a très vite adhéré au projet et m’a proposé de m’accompagner en tant que directrice artistique. Ensemble nous avons construit l’identité et le style de la marque Boutures d’objets.

Vaséus-valerie-windeck-3jpg
Vaséus-valerie-windeck-1

Double vase Vaseas, design Valérie Windeck existe en 2 finitions : coquille d’huîtres et bleu

Quels sont tes critères de validation pour un objet?

Pour rentrer dans la collection, l’objet doit déjà me plaire, être cohérent avec les autres projets, à la fois dans le style et dans la mise en exergue de la matière.

Ensuite il doit pouvoir être fabriqué en France en petite série et pouvoir être écoconçu : pour exemple un projet de luminaire avec des led intégrées que l’on ne peut pas remplacer est rédhibitoire.

Scalae-marin-thuery-2

Lampe à poser Scalaé, design Marin Thuéry
existe en 3 finitions : brique, sable de fonderie et coquille d’huître

Tu as récemment participé, pendant la Design Week de septembre à l’exposition du concours de design zéro déchets organisée par le Syctom à Ground Control. Quelles ont été les réactions des visiteurs en découvrant tes objets, les matériaux utilisés…? 

Beaucoup de visiteurs ont été surpris par les matières – surtout par les coquilles d’huîtres et les plastiques aux effets de marbre ou de pierre -, et beaucoup ont apprécié l’esthétique des projets, et le fait que recyclage et haut de gamme soient compatibles. C’est le message que je voulais passer donc je suis très contente de ces retours. 

Solarium-Valerie-Windeck-1

Lampe à poser Solarium, design Valérie Windeck
disque en PET recyclé issus de déchets industriels d’emballage et pieds en PEHD issu de plastiques collecté sur des plages du Sénégal et de déchets issus d’automobiles

As-tu d’autres actualités de prévues où nous pourrions voir tes objets?  Où souhaiterais-tu pouvoir les proposer à la vente?

J’espère participer au prochain salon Maison & Objet pour rencontrer des professionnels de la décoration et des distributeurs qui pourraient présenter mes produits dans leurs boutiques, en France et en Europe.

Pour les particuliers la collection sera disponible en ligne, sur le site de Boutures.

Pour les Orléanais intéressés, je peux envisager l’organisation d’une présentation des produits !

Tu as déjà parcouru un bon chemin; aujourd’hui, où en es-tu? Quel est ton challenge actuel, voire ton futur?

Le challenge est maintenant de faire connaître au plus grand nombre le projet Boutures d’objets, de fabriquer les 1ères petites séries de la collection et surtout les vendre !

Pour me donner de l’élan, j’ai lancé une campagne de financement participatif*, et en soit c’est un véritable challenge que de solliciter, relancer son réseau !

ptr

Housse de coussin Herbaé, motif créé par Brice MG
67% coton recyclé (chutes de tissu retissées)  18% polyester  11% polyester recyclé (à partir de bouteilles PET) 4% autres fibres recyclées (part d’incertitude liée au recyclage des textiles)

Où vois-tu Boutures d’objets dans 10 ans? Quels sont tes objectifs pour ton entreprise?

Ma vision actuelle est que dans dix ans, la société Boutures emploierait quelques salariés, j’aurais peut-être un associé, et ensemble nous développerions d’un côté la collection Boutures d’objets – avec chaque année de nouvelles innovations matières – et en parallèle nous travaillerions sur des projets de création sur-mesure de produits écoconçus pour des entreprises… on en reparle dans 10 ans !

Et toi : comment se déroule ta journée d’entrepreneuse? Aurais-tu des conseils pour celles et ceux qui aimeraient créer leur entreprise?

Joker ! C’est assez compliqué de travailler seule, de trouver son rythme et son organisation… Donc pour l’heure je n’ai pas suffisamment de recul pour donner des conseils… Mais pour imager mon quotidien, j’ai le sentiment de faire une grande marche en montagne, certains jours je fais du surplace, d’autres je prépare mon plan de route et j’avance bien, parfois je dois attendre une éclaircie pour avancer… L’important est de garder le cap et de profiter de chaque jour de marche pour découvrir et se découvrir !

Tu as la parole ! Si tu souhaites faire passer un message pour trouver des partenaires…

Ce qui me motive au quotidien, c’est réunir des designers, industriels ou artisans autour de projets concrets qui correspondent à des attentes de consommateurs, utilisateurs…

Je suis à l’écoute de toute proposition de partenariat, pour mettre en avant une nouvelle matière, pour des projets sur-mesure, pour des collaborations avec d’autres marques…

Je vois toutes ces possibilités de partenariats comme autant de boutures de plantes qui composeront un jardin que je souhaite ouvert à tous !

Luce-valerie-windeck-3

Photophore Luce, design Valérie Windeck
Verre (bouteille de vin), socle en Wastérial composé au minimum de 75% de matière usagée et d’un liant

Et si on souhaite te contacter ?

Le plus simple est de me contacter par mail, laurence@boutures.fr.


Merci beaucoup Laurence d’avoir partagé avec nous ta passion et ton enthousiasme et également de nous avoir ouvert les portes de Boutures d’objets, une très belle aventure dont nous entendrons sûrement reparler rapidement.

* Retrouvez la campagne de financement participatif sur Ulule, pour commander les produits de Boutures d’objets en prévente et à tarif préférentiel.

N’attendez pas, c’est jusqu’au 20 octobre : https://fr.ulule.com/boutures/

Pour plus d’informations sur Boutures d’objets :  https://boutures.fr/

Vis ma vie de créatif

Les loisirs créatifs ont beaucoup évolué ces dernières années. A une époque, il s’agissait surtout d’apprendre des techniques : peinture, vannerie, tricot…  jusqu’à maîtriser un minimum les bases, les premiers gestes, gagner en assurance, rapidité, autonomie…

Viennent ensuite la reproduction de ces techniques, la reproduction des modèles… Pour développer son sens critique, s’interroger sur sa créativité…

Et si on avait l’âme aventureuse ou simplement le temps (encore du temps) et l’envie d’aller au-delà, développer sa patte, son style, son univers et son expertise… Bref, ses propres créations. Pour soi d’abord : satisfaction personnelle, volonté de voir son évolution, ses progrès, ses tentatives, ou par purs défis…

Voire pour les autres : et si ma passion, mon savoir-faire, pouvait intéresser, pouvait se vendre? Le genre de questions souvent non sollicitées par nous-même, qui germent en nous à la suite d’échanges avec des proches, après un sympathique « j’aime bien ce que tu fais »…

Je pense que c’est souvent de cette manière que naissent de nombreuses marques, entreprises, souvent très chargées d’investissement personnel, d’émotions, de valeurs et d’un réel souhait de partage.

Mais de là à en vivre, et rapidement SVP : guère aisé!

Mais l’idée de partage est là, tenace : elle est la pierre angulaire d’un nouveau « business » : en complément de la vente d’objets, on « vend » son savoir-faire. Voire on vend surtout son savoir-faire : une bonne façon de s’enrichir d’échanges et de faire grandir différemment son aventure entrepreneuriale.

exemple d’atelier proposé sur wecandoo.fr @we can doo

Le curieux, potentiel client, peut donc découvrir, apprendre, vivre un morceau d’un job créatif souvent loin de son quotidien ou se projeter futur créateur via ce type d’atelier. Et avec en prime, la fierté d’avoir fait de ses mains un objet « autre » qu’il ramènera et peut-être modifiera un peu son ordinaire.

Les ateliers sont variés sur laboudeuse-paris.fr @la boudeuse

Bref, de nouveaux loisirs, qui permettent de se sensibiliser à des savoir-faire : du travail du créatif seule la partie la plus « passion » est partagée : l’expérience en est que plus ludique.

Il est encore temps…

Nous voici désormais en décembre.

La neige n’est pas encore là, il ferait même doux… mais les calendriers de l’Avent ont déjà bien été entamés… dernière ligne droite pour quelques cadeaux?

Si je vous parle « béton », vous pensez à « bétonneuse », ou « sol en béton ciré »? Oui, mais pas que… The French Vikings s’est penché sur cette matière et vous offre des rendus bien sympathiques… entre produits finis, ou kits et ateliers… Le béton ne devrait plus avoir beaucoup de secret pour vous ! https://thefrenchvikings.com/

2 Serre-livres KAI

Serre-livres en béton ; et oui, il ne s’agit pas de pierre!

 

Envie d’exotisme, de voyage? Coconut & Soul a pensé à vous avec des illustrations sur la nature, tout en sensibilité et épurées… A vous une chouette déco et de la belle papéterie! https://www.coconutandsoul.fr/

Lot de 3 carnets A6, en papier recyclé bien sûr!

 

Alix D. Reynis nous surprend par sa touche, qu’elle parvient à appliquer dans l’art de la table, la décoration ou les bijoux… Porcelaine ou vermeil, tout à l’air facile! https://www.alixdreynis.com/

suspension arbre 4.jpg

effets de transparence pour plus d’élégance! luminaires de porcelaine

 

A la recherche d’un cadeau gourmand et personnalisé? Vous avez un message peut vous y aider, avec de bons biscuits (bio) personnalisables. http://vousavezunmessage.bigcartel.com/

Slideshow image 5

Une petite faim?

 

Encore de la place pour plus de gourmandise? Madame Azilis a créé des recettes à base de fruits et purée d’amande ou noisette : ou comment être entre la confiture et la pâte à tartiner! https://madame-azilis.fr/

Une des 6 recettes gourmandes

 

Mais parlons quand même un peu travail… Plus précisément, entrepreunariat. Intéressé(e)? Voici votre coach… papier! 23heures59 éditions vous promet tous les outils nécessaires à votre réussite. https://www.23heures59editions.com/

CPE-couv-sommaire2.jpg

direction succès avec ce Carnet pour Entreprendre!

 

Et pour finir, pour les filles, des bijoux inspiré du Japon : merci La Louvehttps://www.lalouvecreation.fr/categorie-produit/voyage-au-japon/

soyons originales!

Bonne fêtes à tous!

Il était temps…

Cela fait un bon moment que je n’ai pas posté d’article, et je n’en suis pas très fière. Le temps passe, la culpabilité grandit et la fin de l’année se rapprochant… Donc autant la terminer en (grande) beauté, avec une petite sélection de produits en vue des fêtes !

Maximum, c’est juste le concept top, avec le fauteuil Gravêne par exemple : une réflexion sur des matériaux neufs que des procédures qualités envoient par défaut à la poubelle… Je vous laisse lire pour mieux comprendre : https://www.maximum.paris/products/gravene

Fauteuil Gravêne, de Maximum… magnifique!

Chaque fauteuil est unique! Chacun le sien…

 

Du côté de Charlestine, on n’est pas en reste… Des radios anciennes, « vintage », sont bichonnées et misent technologiquement à jour. Ici aussi, chaque objet est unique et fait voyager dans le temps… n’hésitez pas : https://www.charlestine.fr/

Radio ancienne Integra 1937 restaurée et connectée en Bluetooth par Charlestine

Joli modèle « Integra », 1937… peut-être déjà vendu à l’heure où vous lisez ce texte.

 

Une petite déprime, accentuée par un ciel bien gris… Pas de souci,  Un Petit Coin de Ciel Bleu a pensé à vous! Et vous propose un petit coin du ciel bleu de la ville de votre choix, pour égayer votre intérieur. Il pleut? Regarder le coin de votre mur plutôt que par la fenêtre et tout ira mieux : https://www.unpetitcoindecielbleu.fr/

Il suffisait d’y penser : un coin de ciel bleu à mettre au coin. Ici, destination Barcelone.

 

A la recherche d’un cadeau original? Et pourquoi pas une brosse à dents? Mais attention, par n’importe laquelle : chez Lamazuna, elle est en bioplastique et à tête rechargeable, le manche comme les têtes sont récupérées par le fabricant pour être recyclés… qui dit mieux? https://www.lamazuna.com/fr/brosses-a-dents/234-brosse-a-dents-rechargeable-violette.html

Brosse à dents rechargeable - Violette

C’est sympa le violet… Design simple mais efficace.

 

Les esthètes ne sont pas oubliés, avec ce clin d’œil aux fameux mobiles de Calder. Merci Virvoltan! Plusieurs modèles sont disponibles, et en plus créer sa propre composition : https://www.virvoltan.com/

Composition Séville, olé !

Et pendant ce temps, du côté d’Educalux… Retour en force! De jolies patères, pas que pour les enfants… http://www.educalux.fr/fr/

Patere enfant Educalux

Patères Acolin et Cazine, mais vous pouvez en prendre qu’une ou deux identiques, pas de souci (disponible en 4 coloris)

 

En quête de LA table basse originale… vous pouvez déjà dire que vous l’avez trouvée ! Merci qui? Merci Mano. Forme et matériau magnifiquement associé, on en a tous rêvé : https://mano.paris/laissez-vous-inspirer-par-mano-paris/

 

Résultat de recherche d'images pour "wave table basse mano"

table Wave : un verre?

Du côté d’un autre créateur, on va parler sac. Mais pas de sacs banals… Damien Béal propose en effet d’associer son matériau fétiche, le bois avec du cuir pour des réalisations des plus originales : https://www.damienbeal.fr/

 

Le Pause Weekend, sac de voyage en bois et cuir. Impossible de passer inaperçu!

Voilà déjà un bon début pour vous inspirer dans vos achats!

Mood board « Deep Dark »

Vous trouverez ci-dessous un board plutôt sombre… Je l’ai créé souhaitant mettre en avant les textures, jeux de lumières, sur différents supports naturels. Chaque visuel est traité de la même manière : même taille de l’image, zoom sur les détails…

Le résultat est très épuré, qualitatif et offre une certaine profondeur : les nuances de couleurs vont du blanc au noir, la palette est plutôt froide. Le blanc, la lumière, met en avant les jeux de contrastes, les reliefs, même si globalement les visuels sont plutôt sombres.

board_deepdark_bd

board Deep Dark

exposition de Kimonos

Du 16/11 au 17/12/2016, se tient une exposition à la Maison de la culture du Japon à Paris.

KUNIHIKO MORIGUCHI
« L’exposition Kunihiko Moriguchi – Vers un ordre caché réunit pour la première fois en France un ensemble exceptionnel de 26 kimonos constituant autant de pièces uniques, 11 peintures et de créations dans les domaines du design et des arts appliqués. »

 

Topologie-Carrés, 2006, The National Museum of Modern Art, Tokyo / 位相色紙文 2006 東京国立近代美術館|_@_|

Plus d’informations : http://bit.ly/2bVe09H

 

Ecole de la Maille : journée Portes Ouvertes

Passionné(e) par les filières de la maille, ou simplement intéressé(e) par ce domaine?

L’Ecole de la Maille, la « seule école supérieure de mode spécialisée dans la maille en France » et qui propose une formation supérieure en 3 ans préparant au métier de styliste-modéliste maille, vous ouvre ses portes le samedi 11 juin, de 13h à 19h. Une belle opportunité de découvertes et de rencontres autour des projets et créations !

Plus d’informations ici.

Ecole de la Maille, 51 rue des Poissonniers, Paris 18ème

exposition « Promenade Bucolique », Chaumet

Jusqu’au 30 janvier, Chaumet présente l’exposition Promenade Bucolique au musée éphémère de la boutique Chaumet, place Vendôme.

mailing Chaumet de présentation de l'exposition Promenade Bucolique

mailing Chaumet de présentation de l’exposition Promenade Bucolique

Il s’agit d’une sélection de pièces allant de la période romantique aux années 1980.

Laissez-vous guider… Car une fois entré, une visite vous sera proposée : belle opportunité de se plonger dans l’ADN de cette maison et de découvrir de réelles œuvres d’art, offertes exceptionnellement aux yeux du public ; des esquisses affinées aux pièces de joaillerie.

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

diadème, tout en finesse… daté entre 1890 et 1910

« Chaumet conserve depuis 1780 l’intégralité de ses archives : correspondances, livres de comptes et d’inventaires, livres de perles et de pierres, dessins, maquettes de bijoux et photographies. D’une exceptionnelle qualité artistique, ce fond compte plus de 55 000 dessins. »

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

esquisse, avec détails des reliefs souhaités

Bien sûr, l’histoire de la maison est abordée : en effet, Marie-Etienne Nitot, fondateur de Chaumet, est le joaillier attitré de l’impératrice Joséphine et de la cour impériale.

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

L’impératrice Joséphine : muse historique de la maison Chaumet

Les différentes étapes de l’élaboration d’un bijou sont détaillées : illustrations mettant en valeur la finesse des détails et le réalisme des propositions, maquettes en maillechort… Les points communs de ces créations ? Je dirais la légèreté et l’équilibre dans les proportions et surtout l’élégance dans les compositions ; mais aussi l’audace : mélange de matières et couleurs, associations de motifs géométriques et naturels…

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

L’abeille : une autre thématique chère à la maison Chaumet

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

exemple de maquette en maillechort, permettant un essayage en volume avant la fabrication du bijou.

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

exemple de bijou mélangeant des motifs naturels et géométriques, du mat et du brillant…

La dimension pédagogique ne se limite pas aux bijoux finis : une scénographie en rupture et plutôt contemporaine présente les matières premières utilisées et ainsi la riche palette de couleurs naturelles : pierres précieuses, perles ou corail…

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

mur de présentation des différentes matières premières : une large palette de couleurs

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

vitrine présentant du corail rouge, en provenance des mers chaudes

Sous la dimension esthétique évidente, la technicité est là : pièces articulées pour suivre les mouvements ou ensembles pouvant devenir, par séparation de parties, plusieurs bijoux indépendants…  On retrouve, derrière la somptuosité, les savoir-faire manuels de différents corps de métier et surtout de réelles intelligences d’assemblage.

Chaumet : exposition Promenade Bucolique - photo et composition : Luxe, Design et autres curiosités

composition montrant la richesse de cette exposition

Une critique sur cette exposition ? J’aurais bien aimé un parallèle plus marqué entre ces bijoux qui ont posé les bases du vocabulaire formel propre à Chaumet et les créations contemporaines (thématiques, motifs… comme les abeilles, la forme diadème). Donc prolonger cette exposition dans la boutique Chaumet juste à côté me semble la meilleure suite.

Ci-dessous quelques photographies avec les légendes telles que présentées à l’exposition.

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

« épingles à chapeau à motifs naturalistes, Joseph Chaumet, 1912 et 1913. Platine, or, cristal de roche, agate, diamants, aigue-marine et saphirs. Collection Chaumet Paris. L’épingle-bijou parfait la coiffure des élégantes de la Belle Epoque, unissant grands chignons et chapeaux avec raffinement. »

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

« Aigrette Marie Stuart, Joseph Chaumet, vers 1910. Or, argent, diamants et perles fines. collection Chaumet Paris. Cette aigrette doit son nom aux coiffures en V de la reine d’Ecosse. »

Chaumet_Promenade Bucolique_photo Luxe Design et autres curiosités

« Peignes aux guirlandes de laurier, Joseph Chaumet, vers 1905. Ecaille blonde, or, diamants et perles fines. collection Chaumet Paris. Symbole d’immortalité, arbre du triomphe, des chants et des poèmes, le laurier rappelle Apollon et Daphné. »

L’entrée est libre, sans rendez-vous.

A voir également, sur la page d’accueil du site Chaumet (http://www.chaumet.fr/), une présentation à propos de Joséphine : des bijoux bien sûr, mais aussi des esquisses et une vidéo… Que la magie opère!